Ne plus oublier les bonnes bouteilles

Se souvenir de ses film préférés, facile, de ses yaourts préférés, facile, de ses chaussettes préférées, encore facile. S’il y a un truc pour lequel ça se gâte, c’est l’alcool et s’il y a un alcool pour lequel ça semble sans espoir, c’est le vin. Trop de cépages, trop d’appellations, trop d’années ! Ajoutez à ça des étiquettes qui changent à chaque cuvée et des cavistes qui déplacent les bouteilles d’une étagère à une autre pour le plaisir et ça devient du grand n’importe quoi… Comme une envie de se remettre à la grenadine (mais laquelle ?).

C’est con mais fallait y penser !

Heureusement, un journaliste « plus intelligent » que les autres s’est attaqué au problème et nous propose une méthode sans faille pour y remédier. Vous êtes assis ? Prêt à intégrer un procédé qui risque de révolutionner à jamais vos habitudes d’achat ? Allons-y :

« Il faut associer une image au nom d’un vin ! »

Ce n’est pas suffisamment clair ? N’ayez crainte, après l’exemple imbitable proposé par le champion du monde de la mémoire pour se souvenir de son Riesling préféré, le « Karthäuserhof Eitelsbacher», l’article de Slate.fr nous propose un exemple limpide pour nos humbles boites crâniennes :

« Pour se souvenir d’un Crozes-Hermitage : Marie-Josée Croze dans une maison de campagne retirée (un ermitage) »

Equation Croze
Imparable… ou pas ! Pour tous ceux qui, comme nous, avons la mémoire qui flanche et n’en sommes pas totalement convaincus, il existe d’autres solutions.

Mais comment faire alors  (!! Warning !! autopromo ) ?

L’idéal serait de pouvoir historiser ses achats et de mettre de côté les bouteilles dont on aimerait vraiment se souvenir, non seulement pour pouvoir les acheter à nouveau, mais aussi s’en servir de référence pour de nouveaux choix.

Plusieurs sites et applications proposent aujourd’hui des services permettant plus ou moins de répondre à ce besoin. De notre côté, nous vous proposons le « tout en un » !
Sur votre compte Spirituo, la bouteille que vous avez aimé, ses caractéristiques ainsi que le magasin où vous l’avez trouvée sont au même endroit. C’est sûrement moins drôle et prometteur que Marie-Josée Croze à la campagne mais ça a le mérite d’être un peu plus pratique.

Et si vous n’avez pas encore de compte Spirituo, c’est le moment : Inscrivez-vous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s