Les compos du WE – Tartare de boeuf

Qu’est-ce qu’on mange ce Week-End ?
On a d’abord pensé à une choucroute et puis on s’est souvenu qu’on était bien en été. Un tartare de bœuf maison c’est mieux.

Et on boit quoi alors ?
Philippe du Lieu du vin (Paris 20) a tout ce qu’il faut pour accompagner cette préparation traditionnelle mongole. Peuple dingue de viande crue !
Il a tout de même fait une petite sélection rien que pour vous où il est question de rouge d’abord, de fruit ensuite, et selon la direction dans laquelle souffle le vent, de Languedoc ou de Loire.

             

Vous en voulez d’autres ? Une autre compo est prévue la semaine prochaine !

Et si d’ici là vous cherchez désespérément à accorder vos plats, rendez-vous sur Accords Mets.

Vous avez une recette de famille que vous aimeriez accorder ? Soumettez-là nous, et on se fera un plaisir de la publier avec les quilles adéquates…

Les Compos du WE – Paëlla valenciana

Qu’est-ce qu’on mange ce Week-End ?
Que Calor !  Puisque l’été est là, donnons lui un parfum adapté. Ce WE les effluves auront quelque chose de la paëlla valenciana.

Et on boit quoi alors ?
Vous n’avez pas de vin du coin ? Pas de panique ! Nath de la cave « Lot of wine » (Paris 4) a largement de quoi faire.
Des blancs (tout de même, avec une paëlla…) et le soleil qui va avec.

             

Vous en voulez d’autres ? Une autre compo est prévue la semaine prochaine !

Et si d’ici là vous cherchez désespérément à accorder vos plats, rendez-vous sur Accords Mets.

Vous avez une recette de famille que vous aimeriez accorder ? Soumettez-là nous, et on se fera un plaisir de la publier avec les quilles adéquates…

Les Compos du WE – Hamburger végétarien

Qu’est-ce qu’on mange ce Week-End ?
Vite fait bien fait, nul doute que cet hamburger inventif vous donnera soif.

Et on boit quoi alors ?
Et ça tombe bien, puisque que Jaclyn et Pierre de la cave Biérocratie (Paris 13) savent exactement ce qu’il faut avec.

Why here

Why Here? – Brasserie de la Goutte d’Or (Paris 18) : La Why Here? est une black IPA à l’anglaise, légère en alcool, avec des notes subtilement grillées et une jolie amertume. Sa texture est soyeuse, et ses notes torréfiées sont parfaites pour accompagner le pâté de de légumes du burger, et pour les frites aussi !

 

 

 

 

Smoke signalsSmoke Signals – Siren (Angleterre) : Une bière à la fois très complexe mais facile à boire, la Smoke Signals est à la fois un peu aigre, houblonnée, et légèrement fumée aussi. Le corps est léger et rafraichissant. Le mélange de saveurs révèle le côté citronné et légèrement salé des légumes du burger.

 

 

 

 

Vous en voulez d’autres ? Une autre compo est prévue la semaine prochaine !

Et si d’ici là vous cherchez désespérément à accorder vos plats, rendez-vous sur Accords Mets.

Vous avez une recette de famille que vous aimeriez accorder ? Soumettez-là nous, et on se fera un plaisir de la publier avec les quilles adéquates…

Pour sa fête, offrez-lui une quille !

Offrir une bouteille à papa pour sa fête ? Bonne idée, mais tant qu’à faire choisissez en une bonne. Les (pa)partenaires Spirituo spécialistes en cadeaux alcoolisés vous font leur recommandation.

Si papa est un dandy

Tarlant ZeroAlors choisissez un Champagne élégant. C’est le cas pour ce « Tarlant Zero ». Un brut nature dont la bulle est si fine qu’elle se coince entre les dents. Mais le dandy n’en a que faire. Il en reprend un verre et se pâme devant sa couleur dorée et ses notes d’agrume frais.

Si papa est un sentimental

Cuvée d'Oscar - BierocratieAlors cette bière devrait lui aller droit au coeur. Cette cuvée est un hommage d’un papa brasseur à l’arrivée de son petit Oscar. Et comme il est sûr de l’adorer, n’en prenez pas qu’une ça romprait le charme…

Si papa est un coquin

Point GAlors sa réaction devrait être amusante. Inutile de vous dire que ce Beaujolais porte bien son nom. Qui sait le boire finit par du rouge au front, comme celui de l’étiquette.

Si papa est amateur de sensations fortes

Candid      Caroni Trinidad

Quelle chance il a ! Vous avez ici 2 exemples de ce qui se fait de mieux dans leur catégorie respective. Attention, le whisky est tourbé –> Pour amateurs seulement.

Vous trouverez ces délicates attentions chez les cavistes suivants :
– Camille (Cave de Lourmel, Paris 15)
– Jaclyn & Pierre (Biérocratie, Paris 13)
– Nathalie (Lot of Wine, Paris 4)
– Philippe (Le lieu du vin, Paris 20)

Dégustation whiskies & fromages – 15 juin 2016

Pour découvrir ou goûter de nouveaux whiskies, on a toujours la possibilité de s’en remettre aux avis des copains. Risqué, mais la part de surprise suffit à se laisser tenter par l’expérience. Une autre possibilité consiste à participer à des dégustations et de faire ainsi son choix à l’aune de son propre goût.

Lundi 15 juin, Camille de la Cave de Lourmel (Paris 15) proposait aux amateurs (mais aussi aux néophytes) une dégustation composée de whiskies originaux accompagnés de fromages d’exception sélectionnés pour l’occasion par Laurent Dubois, meilleur ouvrier de France.

Le menu des réjouissances

Petite douceur pour commencer avec un japonais encore très peu connu.
Il s’agit d’Akashi, un blend à boire de préférence à l’apéritif.

Akashi

Et pour accompagner ce 1er whisky, de l’altitude : Tomme du haut Vivarais.

Après un petit verre d’eau pour clarifier le palais on reste au Japon avec un autre blend , le Togouchi. Un whisky plus rond, une caresse….

Togouchi

On ne change pas le duo « Japon – pâtes dure », mais cette fois-ci direction Franche-comté avec un Comté affiné pendant 15 mois.

Enfin, pour finir en beauté, retour en Europe et plus précisément sur l’île d’Islay en Ecosse. On savoure lentement le Laggan Mill, un single malt tourbé qui dans cette version n’a été produit que pour 330 bouteilles ! il fallait être là on vous dit…

Laggan MIll

Pour l’accompagnement, aucune concession devant la tourbe, ce sera un bleu du Nil.

Il paraîtrait même que les participants ont pu goûter un 4ième whisky. Était-il japonais ? écossais ? alsacien ? les participants le savent…

Tous les fromages proposés sont à retrouver à la fromagerie Laurent Dubois, tous les whiskies et bien d’autres à la Cave de Lourmel.

Vous souhaitez participer à une prochaine dégustation, consultez nos évènements.
Pour l’organisation d’une dégustation privée, contactez-nous.

Les compos du WE – Tête de veau

Qu’est-ce qu’on mange ce Week-End ?
Si prononcer « Tê-te de Veau » vous écœure, ne le prononcez pas. Si c’est la voir qui vous indispose, fermez les yeux. Mais si vous l’aimez quand même, ouvrez grand la bouche !

Et on boit quoi alors ?
Ceux qui s’attendaient à du brutal vont être déçus. La tête de veau demande de la délicatesse et de la légèreté. Gilles de la cave Que du bonheur (à L’union, non loin de Toulouse) recommande expressément 2 bouteilles de rouge pleines de poésie…

             

Vous en voulez d’autres ? Une autre compo est prévue la semaine prochaine !

Et si d’ici là vous cherchez désespérément à accorder vos plats, rendez-vous sur Accords Mets.

Vous avez une recette de famille que vous aimeriez accorder ? Soumettez-là nous, et on se fera un plaisir de la publier avec les quilles adéquates…

Les compos du WE – Barbecue

Qu’est-ce qu’on mange ce Week-End ?
Quand il fait beau, il y a ceux qui ont la possibilité de faire un barbecue et il y a les autres… Ce WE nous conseillons aux « autres » de rendre visite à ceux qui font des barbecues. Qu’ils se munissent tout de même de bouteilles idoines.

Et on boit quoi alors ?
2 hypothèses auxquelles Philippe du Lieu du vin (Paris 20) se fait un plaisir de participer.
Votre humeur est à la sardine grillée ? misez sur la Pente des Coutis. Un blanc passe-partout, également jouable en apéro. Si vous préférez la côte de boeuf, on change les plans pour un rouge plutôt léger.
Sardine ou côte de boeuf, blanc ou rouge, n’oubliez pas la glacière !

             

Vous en voulez d’autres ? Une autre compo est prévue la semaine prochaine !

Et si d’ici là vous cherchez désespérément à accorder vos plats, rendez-vous sur Accords Mets.

Vous avez une recette de famille que vous aimeriez accorder ? Soumettez-là nous, et on se fera un plaisir de la publier avec les quilles adéquates…

Les Compos du WE – Cari de poisson

Qu’est-ce qu’on mange ce Week-End ?
Apportons un peu de piquant et de couleurs à ce WE avec… un cari de poisson.

Et on boit quoi alors ?
Toujours délicat d’accorder efficacement un plat épicé et piquant. Il faut des vins avec suffisamment de répondant pour soutenir les arômes mais aussi un minimum de longueur.
Il en faudra plus pour impressionner Camille de la Cave de Lourmel. Il a choisi 2 blancs, sudistes et fruités. Si vous les aimez secs, choisissez L’Hermas, mais si vous cherchez un peu de tendresse, L’Elfe Doré est celui qu’il vous faut.

             

Vous en voulez d’autres ? Une autre compo est prévue la semaine prochaine !

Et si d’ici là vous cherchez désespérément à accorder vos plats, rendez-vous sur Accords Mets.

Vous avez une recette de famille que vous aimeriez accorder ? Soumettez-là nous, et on se fera un plaisir de la publier avec les quilles adéquates…

Les Compos du WE – Échine de porc rôtie

Qu’est-ce qu’on mange ce Week-End ?
Quelque chose de très facile à faire et très long à cuire : Échine de porc rôtie.

Et on boit quoi alors ?
Pour cet accord, il s’agit de trouver de quoi accompagner une viande blanche certes, mais une viande blanche caramélisée…
Si vous croyez que ça va gêner Philippe et son Lieu du vin (Paris 20), ôtez ce bouchon de votre œil !
Rouge dans une main, blanc dans l’autre, de toute façon il faudra des vins de caractère. Ses propositions sont les suivantes :

             

Vous en voulez d’autres ? Une autre compo est prévue la semaine prochaine !

Et si d’ici là vous cherchez désespérément à accorder vos plats, rendez-vous sur Accords Mets.

Vous avez une recette de famille que vous aimeriez accorder ? Soumettez-là nous, et on se fera un plaisir de la publier avec les quilles adéquates…

Paris Beer Week #2

Après une 1ère édition très réussie, la Paris Beer Week est de retour pour une 2nd édition, celle de la consécration.

Brasseurs artisanaux, bars et cavistes vous donnent rendez-vous cette année du 22 au 31 mai 2015 pour 10 jours autour de 100 événements au cours desquels les plus organisés et assoiffés d’entre vous pourront goûter près de 1000 breuvages différents…

Nous vous recommandons tout de même de boire avec modération et surtout de profiter de l’événement pour découvrir des brasseries dont vous ignoriez l’existence et des lieux particulièrement conviviaux.

La Onze

Ne ratez pas LA bière de l’événement, la « Onze », car élaborée par 11 brasseurs et houblons différents

Paris Beer Week #2 demandez le programme !