Les Compos du WE – L’apéro idéal selon La cave de Lourmel

Tous les vendredis avec nos cavistes partenaires, nous vous proposons un plat, sa recette et des suggestions de bouteilles.

La route de l’apero idéal, même avec modération, est sinueuse et révèle quelques goûteuses surprises. 3ième arrêt, la Cave de Lourmel, Paris 15.

Les choix de Camille

Couvreur’s Clearach
10, 12, 15 ans ? A peine 4 ans !
Ce whisky illustre parfaitement le vieil adage selon lequel, la valeur n’attend pas le nombre d’années. Du fruit, de la rondeur et encore du fruit.

Whisky fromagel’apéro qui n’en est plus un
Il y a ces moments qui raisonnent comme des évidences. Quand 2 compagnons font si bon ménage il faut être dépourvu de cœur pour ne pas les rassembler.

 

 

 

Caol Ila – Edition limitée
Il doit rester quelques bouteilles encore de cette édition limitée du célèbre Caol Ila. De la tourbe encore, de la tourbe toujours !

Whisky poissonl’apéro fumé
Avec du poisson cru et en particulier fumé, la tourbe du whisky donne toute son expression. Et si en plus vous avez le bon goût d’intercaler quelques chips fraîches dans l’alternance whisky-poisson, peut-être toucherez-vous alors l’essence même de l’apéro idéal.

 

 

La semaine prochaine les Compos restent à l’apéro.

Et si d’ici là vous cherchez désespérément à accorder vos plats, rendez-vous sur Accords Mets.

Publicités

Les Compos du WE – L’apéro idéal selon Le Lieu du vin

Tous les vendredis avec nos cavistes partenaires, nous vous proposons un plat, sa recette et des suggestions de bouteilles.

Cette semaine, nous continuons de débusquer les apéros idéals auprès de nos partenaires avertis (et toujours indépendants).
Deuxième escale Paris 20, Le Lieu du in.

Les choix de Philippe

Pastis des restanques
Alliance de plantes aromatiques du Domaine des Restanque avec l’anis de Chine et les épices d’Orient, ce pastis provençal vous étonnera par son caractère unique et équilibré..

l’apéro Provençal
Avec un pastis vous auriez crié au scandale si la Provence n’avait pas été mentionnée. Normal ! Sur le strict plan gustatif et en dehors des considérations régionales, franchement, fait-on mieux que la rencontre entre l’anis et l’olive ?

 

 

Pineau des Charentes
Voici un pineau tout en fruité et en équilibre ! Normal, la base de cet apéritif traditionnel est un Cognac de grande classe : celui de la Combe de Bussac (Marcadier-Barbot). D’où cette finesse et cet équilibre qui soutiennent une richesse de fruit impressionnante. Attention, la bouteille paraît toujours trop petite quand on y goûte !.


l’apéro « Terrine – Tartines »
Ah oui ! Pour équilibrer le sucre et la grande souplesse d’un Pineau, optez pour la tendresse salée d’une terrine de lapin, par exemple. Reste à savoir qui fera les tartines. Avant ou pendant l’apéro ?

 

 

La semaine prochaine les Compos restent à l’apéro.

Et si d’ici là vous cherchez désespérément à accorder vos plats, rendez-vous sur Accords Mets.

Les Compos du WE – L’apéro idéal selon Biérocratie

Tous les vendredis avec nos cavistes partenaires, nous vous proposons un plat, sa recette et des suggestions de bouteilles.

Cette semaine, nous commençons une série consacrée à « l’apéro idéal ». Première escale Paris 13, chez Biérocratie.

Biérocratie

Une bière idéale pour l’apéro ?
Non, 2 bières !

Calypso Berliner Weisse par la Brasserie Siren (made in england)
C’est celle qu’il vous faut si vous aimez l’acidité et les arômes d’agrumes. Comptez aussi sur une subtile amertume pour titiller votre envie de ‘cahuètes.

Calypso et Tatzikil’apéro des raisonnables
La Calypso se réjouira des petits bâtons  de crudités que vous choisirez pour l’accompagner. Elle sera d’autant plus reconnaissante si vous y ajoutez un aïoli (fait maison hein) ou du tzatziki. Il s’agira d’être un peu moins raisonnable du coup, mais bon…

 

Cher’veza par la Brasserie Crazy Hops
C’est le choix de l’originalité. Vous en connaissez d’autres des bières brassées avec de l’hibiscus ? Originale qu’on vous dit. Toute belle dans sa jolie robe rose, la Cher’veza a des arômes de fleurs.

Cherveza et Cantal
l’apéro qui rend heureux
hummmm ! les cristaux salés d’un Cantal affiné comme il faut. Ceux qui ont déjà essayé ce type de bière avec un tel fromage n’attendront pas la fin de l’article pour courir chez le caviste et…

 

 

La semaine prochaine les Compos restent à l’apéro.

Et si d’ici là vous cherchez désespérément à accorder vos plats, rendez-vous sur Accords Mets.

Les compos du WE – Apéritif

Qu’est-ce qu’on mange ce Week-End ?
On mange, c’est a peu près sûr. Il y a également de fortes probabilités pour qu’un bon nombre d’entre vous se laisse tenter par un apéro. Institution du WE ! Que vous soyez cacahuètes, noix de cajou, saucisson sec, tomates cerises ou olives « qui piquent », ce qu’il y a de bien avec l’apéro c’est qu’on peut tout boire, ou presque.

Et on boit quoi alors ?
En effet, n’oublions pas tout de même, comme son nom l’indique, que l’apéritif a une vocation apéritive. Il s’agit donc de ne pas compromettre le repas avec des choix rédhibitoires (alcools trop forts ou trop sucrés) et de préférer des breuvage qui vous mettront sur orbite pour la suite. Pour satisfaire tout le monde, non pas 2, mais 3 propositions !

                       Dun Mhor The Smoky
  • La Che’rveza, bière proposée par Biérocratie, qui accompagnera avantageusement Bretzels et autres amuses-gueules.
  • Un Cheverny du domaine Des Huards, rosé de Loire, suggéré par Lot Of Wine. Oui, il n’y pas de saison pour se délecter d’un bon rosé !
  • Le Dun Mhor « The Smoky », whisky avec juste ce qu’il faut de tourbe pour ne pas vous encombrer le palais. C’est la Cave de Lourmel qui le recommande.

Ne vous reste plus qu’à sortir les verres adaptés.

Vous en voulez d’autres ? Une autre compo est prévue la semaine prochaine !

Et si d’ici là vous cherchez désespérément à accorder vos plats, rendez-vous sur Accords Mets.

Vous avez une recette de famille que vous aimeriez accorder ? Soumettez-là nous, et on se fera un plaisir de la publier avec les quilles adéquates…