Les Compos de Noël #3 avec La Cave de Lourmel

Noël arrive et ses éternelles questions « Qu’est-ce qu’on mange ? » et surtout « Qu’est-ce qu’on boit ?« . Cette année, on oublie la recette de mamie et celles du magazine « 100% Cuisine ». On fait place à Spirituo et ses partenaires. Des plats aux bouteilles, pas de demi-mesure !

Vous n’y avez pas encore réfléchi ? Ça tombe bien, on vous suggère : entrées, poissons, viandes, fromages et desserts… Mais aussi les jolies bouteilles qui se marieront à merveille !

Pour ce troisième menu, Camille, caviste à la Cave de Lourmel , nous accompagne avec des accords classiques ou originaux.

Crédits : CVF – Cuissot de chevreuil grand veneur

  • En entrée, du Saumon fumé

Vouvray RenaissanceCommençons d’abord par ce à quoi vous vous attendez : un blanc sec. Le Vouvray Renaissance de Sébastien Brunet est un modèle du genre pour accompagner en souplesse, le gras et le fumé du saumon.

En second choix, pour les plus aventureux, une surprise : le Coal Ila. Oui, un Whisky !  l’Iode de ce single malt est parfait avec le saumon fumé. Si vous aimez les spiritueux, il faut le tenter. Des étincelles !

Un chenin pour cette première proposition. Un Remus du Domaine de la Taille aux Loups, sec. Parfait avec des crustacés aux grandes pinces.

Passons d’ouest en est pour ce second choix. Que diriez vous d’un Macôn Chaintré en vielles vignes ? Le homard en raffole, moi aussi !

CarmelsDu jus et des saveurs riches. Inévitablement, il va falloir faire appel à de la puissance. Je vous propose d’abord un Chinon : La Cuvée Danaé. C’est beau non ? C’est très bon aussi. 24 mois d’élevage dans un fut de 400 L. Ca lui donne une bouche ample comme il faut. Pour ceux qui ne jurent que par le Bordeaux, en voilà un qui devrait vous satisfaire : Les Carmels. De la finesse en plus de la puissance.

  • Puis, un Plateau de fromages

Vous êtes blanc ou rouge ou…whisky ?

Commençons par le blanc. Le partenaire idéal pour les pâtes durs. : Cuvée des Ceps d’Or. Avec un nom pareil, il devrait aussi ravir les poètes. Nous sommes dans le Jura, l’Etoile est son AOC.

Pour les pâtes molles, cap sur le Beaujolais, cap sur le rouge mais sur du Gamay à jus …blanc. Un côte de Brouilly.

Parce qu’il est tard et que vous n’avez pas osé le Caol Ila avec le saumon, vous pouvez, vous devez essayer ce whisky avec votre fromage, notamment si c’est du comté. Ben Nevis. C’est pas le même budget, mais il devrait en rester dans sa jolie bouteille pour commencer 2015… Miam !

  • Pour finir, en dessert une Bûche glacée

Admettons que celle-ci soit aux fruits rouges. J’ai exactement ce qu’il faut : Sitting Bulles par Sébastien Fleuret. Un vin pétillant avec un léger goût de grenadine. Surprenant !

Admettons maintenant que ce ne soit pas vous qui vous occupiez de la bûche. Est-elle au chocolat ? aux fruits, mais lesquels ? Pas de panique ! Un Vouvray qui pétille de Sébastien Brunet fera très bien l’affaire. Le Sébastien Brunet du Vouvray proposé avec le saumon ? Lui-même !

Si vous voulez encore plus d’idées, consultez nos autres « Compo de Noël »:

Et si d’ici là vous cherchez désespérément à accorder vos plats, rendez-vous sur Accords Mets.

Vous avez déjà défini votre plat de Noël ? Soumettez-le nous, et on se fera un plaisir de vous faire des suggestions avec les quilles adéquates…

Publicités

3 réflexions sur “Les Compos de Noël #3 avec La Cave de Lourmel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s